Une conduite d'huile s'est rompue et le moteur Climax de Clark a commencé à dysfonctionner quand la Lotus a franchi la ligne pour entamer son dernier tour à Mexico, alors qu'il dominait et était en route pour glaner son second titre mondial. Il a tout de même été classé cinquième, Dan Gurney signant la victoire et John Surtees empochant le championnat.

Le plat causé lors du dépassement d'un retardataire allait s'avérer déterminant dans la désillusion de Räikkönen au Nürburgring quand les vibrations ont brisé sa suspension au premier virage du dernier tour et l'ont envoyé dans le décor. Il a été classé 11e et c'est Fernando Alonso qui s'est emparé de la victoire.



Le Britannique semblait avoir pris le meilleur sur la Lotus de Mario Andretti jusqu'au tout dernier tour où le manque d'essence a entraîné un raté du moteur qui a permis à l'Américain de passer devant et de l'emporter pour 1,5 seconde.

Alors qu'il allait démarrer le dernier tour à Spa, le leader Stewart s'est arrêté pour ravitailler en essence et sa voiture a alors refusé de repartir, cette dernière ayant besoin d'une nouvelle batterie. Bruce McLaren remportera la course, Stewart étant finalement classé quatrième.

Le pilote McLaren comptait une belle avance sur la Ferrari de Michael Schumacher au moment de débuter le dernier tour à Barcelone, mais une fuite hydraulique entraîna un problème d'embrayage, l'obligeant à abandonner. Il sera classé neuvième.

Avec un problème de boîte de vitesses et au bord de la panne d'essence, Depailler n'a pas pu retenir la Lotus de Ronnie Peterson dans le dernier tour, le Suédois ayant pris l'avantage à une poignée de virages de l'arrivée. Depailler finira second à quatre dixièmes.

Après avoir entrevu la victoire au volant d'une pourtant bien peu compétitive Arrows au Hungaroring, le Champion du monde en titre rencontre dans le dernier tour un problème hydraulique qui permet à Jacques Villeneuve de le dépasser et de le distancer. Hill termine finalement second.

Après avoir mené la majorité de la course à Spa, Gurney et Hill ont été contraints à l'abandon dans l'ultime boucle, le premier en raison d'une panne d'essence et le second d'un problème de pompe à essence. Jim Clark, qui a démarré ce tour à la quatrième place, a dépassé Bruce McLaren dans les derniers mètres, ce dernier souffrant lui aussi d'une panne d'essence. Hill a été classé cinquième, devant Gurney.

Le Français est tombé en passe d'essence juste avant le tunnel offrant alors la victoire à la Brabham de Riccardo Patrese (ici devant Pironi), qui était parti en tête-à-queue sur de l'huile alors qu'il menait la course plus tôt et avait calé mais réussi à redémarrer sa voiture. Pironi s'est classé second.

Mansell a dû abandonner alors qu'il était en tête suite à un problème dans l'épingle du dernier tour. Les opinions varient quant à la cause du problème, Mansell affirmant que la boîte de vitesses s'est coincée en position neutre, alors que d'autres assurent qu'il n'a pas maintenu un régime moteur suffisamment important pour que le système hydraulique fonctionne correctement au moment de changer de rapport, le tout en saluant la foule. La voiture a démarré et fonctionné parfaitement une fois de retour aux stands. Le Britannique a été classé sixième alors que la victoire est revenue à son vieil ennemi, Nelson Piquet.

1.5v Piccoli motori elettrici giocattolo

Stepping Motor, Linear Motor, DC Core Motor, Electronic Speed Controller - Fenfa,https://www.fenfamotor.com/